Les associations et ONG, qu’elles soient nationales ou internationales, sont des partenaires essentiels dans la mise en œuvre des politiques de développement socioéconomique du Togo. Pour s’installer au Togo et y fonctionner de manière régulière, les associations et ONG étrangères sont tenues au respect de la législation et à l’accomplissement de formalités administratives spécifiques. Du reste, il s’avère que ces associations et ONG internationales n’ont pas toujours accès aux informations pratiques et actualisées ; elles sont parfois mal orientées par des intermédiaires non qualifiés ; au mieux, les informations disponibles leur paraissent parfois élitistes ou véhiculées dans un langage complexe.

Ces constats valent également pour les associations et ONG étrangères ou internationales qui sont déjà installées au Togo mais qui ne maîtrisent pas les procédures appropriées pour la formalisation des partenariats avec les entités publiques. Beaucoup d’entre ces associations et ONG, bien qu’ayant signé des accords avec le Gouvernement (accord-programme et accords de siège notamment), ne savent pas valoriser ces accords. Bien plus, elles ignorent souvent qu’elles peuvent bénéficier de traitements préférentiels sur les plans administratif, fiscal, douanier… en vertu desdits accords. LIRE LA SUITE…

A propos

ALANGUE Togbé Agbessi, (Joseph ALANGUE, pseudonyme et nom d’auteur) est actuellement Conseiller à la Mission permanente du Togo auprès de l’Office des Nations Unies et des autres Organisations internationales à Genève (SUISSE). Il conseille la Mission permanente notamment sur les droits de l’Homme et les affaires humanitaires.

Lien utiles

– Office des Nations Unies à Genève (ONUG) : https://www.unog.ch

– Haut-Commissariat des Nations Unies aux Réfugiés (HCR) : https://www.unhcr.org/fr

– Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) : https://www.iom.int/fr

– Comité International de la Croix-Rouge (CICR) : https://www.icrc.org/fr